Des techniques de vente pour négocier son salaire! Partie 1

PAR RICHARD DESROCHERS

Après quelques années en poste, il est fort à parier que vous pensez à améliorer vos conditions salariales ou même accéder à un poste supérieur. N’ayez pas peur, c’est tout à fait normal. Le contraire serait plutôt problématique. Ainsi, savoir négocier votre salaire, c’est bien plus qu’un simple montant sur un chèque, c’est vous faire respecter, valider votre valeur au sein d’une compagnie et faire reconnaître vos talents. Évidemment, c’est aussi établir votre valeur par rapport à celle du marché.

Valeur du marché et salaire typique

Établir la valeur du marché ou le salaire typique de votre expertise est réellement la première étape à faire. Avec Internet et toute l’information qui s’y retrouve, il est facile d’établir la rémunération moyenne de presque toutes les professions et de tous les métiers.

Une fois le salaire moyen identifié, il faut valider votre position salariale selon cette moyenne. Par exemple, comme assistante dentaire, vous gagnez présentement 40 000 $. Après votre recherche, vous constatez que le salaire moyen des assistantes dentaires se situe entre 45 000 $ et 55 000 $. Donc, un manque à gagner de 5 000 $/an selon votre niveau d’expérience. Maintenant, il faut établir sa valeur ou son rendement par rapport à cette moyenne.

Évaluer votre rendement par rapport à la moyenne

La deuxième étape du processus consiste à évaluer votre rendement par rapport à la moyenne. Personnellement, je préfère la méthode en bas de la moyenne, dans la moyenne ou supérieur à la moyenne. Cette évaluation vous donne une information claire et précise avant de commencer à négocier et vous positionne entre vos pairs.

Par exemple, si vous considérez votre rendement au-dessus de la moyenne, vous devriez tendre vers le 55 000 $. Donc un réel manque à gagner. Cependant, si vous pensez être dans la moyenne, un salaire désiré de 50 000 $ devrait être accessible.

Maintenant, vous êtes en mesure de mettre une valeur à votre talent et êtes capable d’identifier des conditions salariales plus intéressantes. Il est maintenant temps de mettre sur papier vos arguments et connaître ce que vous pouvez demander.

Par | 2017-11-04T21:08:23+00:00 22 juin 2017|Pratiques d'affaires, Ventes et marketing|