Concours Facebook, 10/10 pour les statistiques, 2/10 pour les ventes!

Par Richard DesRochers

La première chose que tout le monde pense lorsqu’on commence à s’impliquer sur les réseaux sociaux est la mise en place d’un concours. Tout y passe, iPad, BBQ, mini-ordinateur, écouteurs et même parfois de l’argent comptant. Les soi-disant spécialistes des réseaux sociaux veulent à tout prix vous montrer leur savoir-faire en faisant monter les statistiques de vos pages.

Pire encore, la plupart des entrepreneurs ou chefs d’entreprise adorent les statistiques. Il est réconfortant de voir des résultats augmentés de 50%, 100%, 200% et parfois même de 500%. Le réflexe de tout bon gestionnaire est d’être épaté, mais surtout de voir l’opportunité d’affaires derrière cette nouvelle façon de faire.

Manque de logique du mécanisme de vente

Revenons à nos moutons, vous êtes nouveau sur les réseaux sociaux, vous voulez faire connaître votre entreprise et vous envisagez d’organiser un concours sur Facebook. Vous décidez d’acheter un iPad de 750$ et de le faire tirer parmi ceux qui aiment votre page. Deux semaines plus tard, le concours se termine. Vous avez effectivement augmenté le nombre d’abonnés, le nombre d’interactions et la portée de la semaine. Vous organisez une petite mise en scène pour remettre votre iPad avec prise de photo que vous allez publier à vos abonnés Facebook.

Pour la petite pâtisserie du coin ou pour le vendeur local de voitures, il y a eu des déboursés de 750$ pour le iPad et 100$ en frais de publicité Facebook. Avec les frais de mise en place, les propriétaires ont déboursé près de 1 000$ avec un taux de conversion presque inexistant.

Pire encore, la logique de départ était déficiente, on donne de l’argent à Best Buy et à Facebook pour augmenter le nombre d’abonnés de sa page. Le nombre d’abonnés ne vous pas apporté de ventes, donc aucune augmentation de votre chiffre d’affaires.

Taux de conversion

Ce même pâtissier aurait plutôt dû annoncer sur sa nouvelle page Facebook : « Venez découvrir les meilleurs pains au chocolat du monde. Pour nous faire connaître, on offre aux 700 premiers clients la fierté de notre pâtisserie ». Pour le vendeur de voitures : « Venez essayer notre incroyable nouveau modèle. Pour les 100 premiers essais routiers, obtenez un nettoyage complet de votre véhicule pendant votre essai ». Dans le premier cas, un taux de conversion de 700 et dans le deuxième cas, un taux de conversion de 100. À vous de faire votre travail par la suite avec vos clients et futurs clients bedaine à bedaine.
Avec cette façon de faire, vous économisez en frais de publicité, en frais de mise en place, mais surtout vous ne perdez pas votre temps en copiant les erreurs des autres.

Facebook un média

Ce qu’il fait comprendre, c’est que Facebook est un média en soi au même titre que votre journal local. Plus il y a de lecteurs, plus il y a de résultats lors de vos publications. Les publications se veulent intéressantes et valables pour attirer les gens autour de vous de façon organique et non payée comme celle organisée lors d’un concours. Il faut que vous montiez vos réseaux sociaux avec des objectifs logiques bien définis qui vont effectivement faire augmenter vos ventes.

Donc, avant d’investir dans les réseaux sociaux, vérifiez la logique de votre mécanisme de ventes pour assurer le succès de votre entreprise et créer un buzz qui rapporte!

Par | 2017-11-04T21:08:23+00:00 23 mars 2017|Réseaux sociaux|